Baconao: Des dinosaures grandeur nature à Santiago de Cuba!

Baconao est une réserve de biosphère reconnue par l’Unesco depuis 1987 et une aire protégée reconnue catégorie VI par l’UICN située au sud-est de Cuba.

Le nom du parc vient de la légende d’un enfant ayant vécu dans le sud de Cuba lors de la période précolombienne. On raconte ainsi que le bacona était un arbre magique permettant à l’enfant de jouer de la musique avec les coquilles des escargots du lagon. Le jeune cubain était réputé pour son habileté de nageur et de pêcheur, ainsi que pour ses aptitudes au batos (jeu cubain se rapprochant du baseball).

Cette vallée présente au milieu de la végétation des sculptures taillées dans la roche de dinosaures et de scènes préhistoriques, le tout grandeur nature.




Il s’asseyait souvent sous l’arbre pour jouer en soufflant dans la coquille du mollusque. Comme sa musique fascinait le reste du village, les autres habitants en arrivèrent à penser que ses dons musicaux provenaient de l’arbre, et commencèrent à appeler l’enfant Baconao.

Un jour, le garçon disparut, et ne revint jamais au village. Les villageois pensèrent alors que sa musique était retournée dans les arbres, et, le temps passant, toute la zone prit le nom de Baconao.

Il s’agit d’un grand bloc d’origine volcanique, mesurant 51 m de long, 25 m de haut et 30 m de large, et pesant selon estimation plus de 63 000 tonnes. 459 marches taillées dans le roc permettent de monter à 1 234 mètres au-dessus du niveau de la mer, et d’observer le panorama.

Par temps dégagé et de nuit, on peut apercevoir les lumières de la Jamaïque.

 

 


There is no ads to display, Please add some

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *