voyager avec du cannabis

Peut-on voyager avec du cannabis?

Éviter de voyager avec du cannabis. 
CAA-Québec fait le point:

Voyager avec du cannabis peut s’avérer être une très mauvaise idée, tout dépend si vous voyagez à l’intérieur du Canada ou si vous traversez les frontières. CAA-Québec fait le point sur ce qui est permis et sur ce qui ne l’est pas.

Au Canada

Il n’est pas interdit de prendre un vol intérieur au Canada avec du cannabis. Toutefois, «dans de rares cas d’atterrissages d’urgence aux États-Unis, avoir du cannabis en sa possession pourrait compliquer les choses», note CAA-Québec.

L’âge légal pour acheter, posséder et consommer du cannabis, tout comme les endroits où il est permis de consommer varient d’une province à l’autre et d’une ville à l’autre. Les consommateurs doivent être vigilants et se renseigner avant.

À l’extérieur du pays

Il est illégal de sortir du Canada, ou d’y entrer avec du cannabis.

«Que ce soit légal ou pas dans l’autre pays, que ce soit pour soulager l’arthrite, pour faire la fête, en passant par la route, par les airs, sous forme de muffin, de boisson, roulé, en fleur, dans un petit pot ou un gros sac, c’est non!», rappelle CAA-Québec.

Même si la consommation de pot est légale dans 10 États américains, traverser la frontière entre le Canada et les États-Unis avec du cannabis demeure illégal, en vertu des lois fédérales des deux pays. Le consommateur s’expose notamment à un refus d’entrée, à une amende, une arrestation et à un dossier criminel.

Le Canada et l’Uruguay sont les deux seuls pays où le cannabis est légal, mais il demeure illégal de traverser les frontières avec de la drogue, même pour l’usage médical.


There is no ads to display, Please add some