fin au blocus à Cuba

L’UE prévient les États-Unis qu’elle mettra fin au blocus “obsolète et illégal” contre Cuba

Le 6 janvier 2019 – fin au blocus à Cuba


fin au blocus à Cuba

Face à ceux qui construisent des murs, Bruxelles construit des ponts par la coopération et le dialogue, a déclaré Federica Mogherini.

Le blocus économique et commercial des Etats-Unis contre Cuba est “obsolète et illégal”, c’est pourquoi l’Union européenne s’efforcera d’y “mettre fin”, a affirmé la Haute représentante pour la politique étrangère et la sécurité de l’UE, Federica Mogherini, en visite officielle en Amérique latine.

“Le blocus n’est pas la solution. Nous l’avons souvent dit à nos amis étasuniens et nous l’avons répété à maintes reprises aux Nations Unies. Le seul effet du blocus est d’aggraver la qualité de vie des femmes, des hommes et des enfants cubains “, a déclaré Mme. Mogherini, citée par le site Web de Cubadebate, lors d’une conférence qui s’est tenue ce mercredi à La Havane.

En outre, la diplomate a critiqué les mesures prises par l’administration de Donald Trump contre l’île et le recul des relations entre Washington et La Havane. “Je sais très bien qu’en ce moment certains essaient d’isoler Cuba, et nous, les Européens, savons que nous sommes plus proches de vous que jamais, que Cuba et les Cubains ne sont pas restés seuls”, a-t-elle affirmé.

“Éviter de nouveaux conflits”

La chef de la diplomatie européenne a exhorté les Etats-Unis à renoncer aux ” manifestations de force “, car elles ne mènent nulle part et constituent ” en réalité une marque de faiblesse “.

“Nous vivons dans un monde difficile et nous devons éviter que de nouveaux conflits viennent s’ajouter à ceux, nombreux, que nous avons déjà. Construire des murs est inutile, ils ne peuvent qu’aggraver la situation. La vraie force réside dans le dialogue et la coopération”, a-t-elle plaidé.

Enfin, Mogherini a souligné que la “seule” alternative au “désordre international” actuel est un ordre mondial “plus coopératif, plus juste et plus solidaire fondé sur le multilatéralisme”.

Traduction : A. Arroyo

France-Cuba


There is no ads to display, Please add some

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *