blague sur une bombe

Une Montréalaise arrêtée après une blague sur une bombe dans un avion

Une Montréalaise arrêtée en Floride après une blague sur une bombe dans un avion

Une Montréalaise a été arrêtée après avoir blagué sur le fait qu’elle avait une bombe dans son sac à bord d’un avion qui allait partir de l’aéroport de Fort Lauderdale en Floride. Sa plaisanterie lui a même valu un passage devant le juge.

Un agent de bord s’est adressé aux passagers qui possédaient des bagages trop gros pour être placés dans les compartiments en cabine, rapporte le quotidien local Sun Sentinel.

Nathalie Tremblay, 53 ans, aurait alors dit à son conjoint qu’il y avait «une bombe dedans» et aurait ensuite éclaté de rire.

Le terminal 2 a été fermé pendant que l’escouade de déminage du bureau du shérif du comté de Broward a examiné le bagage qui ne contenait finalement pas d’explosif.

L’intervention a causé un délai d’environ deux heures pour ce vol d’Air Canada, mais aussi des retards d’une heure pour deux autres vols au même terminal.

Interrogée par les policiers, Tremblay aurait changé ses versions à plusieurs reprises. Elle aurait d’abord affirmé aux agents qu’elle avait plutôt dit de manière sérieuse: «J’espère qu’il n’y a pas de bombe là-dedans», rapporte toujours le Sun Sentinel.

Elle a ensuite admis avoir faire «une blague stupide» à propos de son sac en disant à l’agent de bord que «c’était probablement une bombe».

Les policiers ont arrêté Tremblay qui a comparu devant un juge mercredi. «Je crois qu’il s’agit d’une horrible blague qui a vraiment mal tourné et je crois que Mme Tremblay réalise ça maintenant», a affirmé Hector Romero, l’assistant du défenseur public.

La juge du comté de Broward Jackie Powell a fixé à 5000$ la caution de l’accusée.








 
There is no ads to display, Please add some

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *