Marc Garneau convoque la presse au sujet du Boeing 737 MAX 8

Transports Canada annoncera demain matin l’interdiction de voler des Boeing 737 MAX 8

Transports du Canada annoncera demain matin l’interdiction de voler des Boeing 737 MAX 8

VOIR AUSSI: Comment savoir si vous volerez sur un Boeing 737 MAX 8?

Une mêlée de presse a été programmée vers 11h.

Accompagné du sous-ministre adjoint délégué à la sécurité et la sûreté, Aaron McCrorie, et du directeur général associé de l’Aviation civile, François Collins, le ministre doit parler de «sûreté et de sécurité dans l’aviation».

Contrairement à plusieurs pays et compagnies aériennes, le Canada n’a pas émis d’interdiction de vol pour les avions Boeing 737 MAX 8 dont l’un des appareils a été impliqué dans l’écrasement d’Ethiopian Airlines dimanche.

Le ministre Garneau a laissé entendre mardi que le gouvernement n’«excluait pas» la possibilité de clouer ces avions au sol.

«Si on a des explications ou de l’information qui nous indique qu’il y a un problème sérieux applicable à tous les avions de la flotte, certainement, nous allons agir immédiatement», a-t-il dit M. Garneau en point de presse à Montréal.

«C’est important de comprendre ce qui s’est passé et d’évaluer froidement la situation. Il y a toutes sortes de possibilités qui pourraient expliquer cet accident tragique. C’est important de ne pas sauter aux conclusions (…) Je suis en train de recueillir toutes les données. Il faut attendre de voir ce qui s’est passé.»


There is no ads to display, Please add some

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *