Les touristes américains en grand nombre à Cuba

Les touristes américains en grand nombre à Cuba

Les touristes américains en grand nombre à Cuba

Agence France-Presse, La Havane

Le nombre de touristes américains à Cuba a bondi de 93,5 % au cours des quatre premiers mois de l’année, malgré les relations de plus en plus tendues avec le gouvernement de Donald Trump, a annoncé un responsable cubain du secteur.

Avec 275 500 arrivées sur l’île entre janvier et avril (+93,5 % par rapport à la même période en 2018), les Américains occupent la deuxième place derrière les Canadiens, au nombre de 624 530 (+3 %), a indiqué Michel Bernal, directeur commercial du ministère du Tourisme (Mintur), cité par le journal d’État Granma.

Au total, 1,9 millions de touristes se sont rendus à Cuba à cette période, soit une hausse de 7 % par rapport à 2018.

Cuba, qui a fait du tourisme l’une de ses grandes priorités, espère recevoir 5 millions de visiteurs cette année.

En théorie, les touristes américains ont l’interdiction de se rendre à Cuba. Seuls sont autorisés des déplacements en relation avec la culture et l’éducation, selon des catégories spécifiques définies par Washington.

Michel Bernal a rappelé que « Cuba était toujours le seul pays au monde où les citoyens américains ne peuvent pas faire de tourisme librement ».

Washington, qui accuse les autorités cubaines de soutenir le régime socialiste de Nicolas Maduro au Venezuela, a ajouté le 17 avril plusieurs sociétés cubaines sur sa liste noire d’entreprises qui ne peuvent pas bénéficier de transactions financières américaines directes, dont Gaviota, branche de l’armée cubaine dédiée au tourisme.

«Sur les plus de 400 000 voyageurs arrivant des États-Unis, environ 160 sont des exilés cubains. “

Par ailleurs, les États-Unis ont également activé jeudi le chapitre III de la loi Helms-Burton qui permet aux exilés cubains de poursuivre devant les tribunaux fédéraux américains les entreprises qui ont réalisé des gains grâce à des sociétés nationalisées après 1959.

Plusieurs procédures ont déjà été lancées aux États-Unis.

C’est dans ce contexte que la compagnie American Airlines a inauguré vendredi un nouveau vol quotidien entre Miami et Santiago de Cuba, qui vient s’ajouter à ses 11 dessertes quotidiennes vers La Havane, Holguin, Camagüey et Santa Clara.

Outre American Airlines, les compagnies américaines JetBlue, Southwest, Delta, Alaska et United desservent Cuba.


There is no ads to display, Please add some