Moins de calèche pour faire plus de steak à Cuba

Moins de calèche pour faire plus de steak à Cuba

Moins de calèche pour faire plus de steak à Cuba

La pénurie de denrée de base rattrape aussi les chevaux des caléchiers qui n’arrivent plus à nourrir leurs bêtes et sont maintenant contraint de les vendre aux abattoirs pour en tirer de la viande.

Certains travailleurs n’ayant pas accès à suffisamment de nourriture pour alimenter leur bêtes de somme pour le transport de biens. Ce qui les contraint aussi à vendre chevaux et ânes aux abattoirs.

La question est jusqu’à quel moment le peuple cubain acceptera leur condition de vie de plus en plus difficile en gardant le meilleur pour les touristes ?

Pénurie de porc et bœuf à Cuba: Chevaux et ânes à l’abattoir (Vidéo)

Le gouvernement cubain a annoncé vendredi 10 mai le rationnement de certains produits sur fond de crise économique. Selon la ministre du Commerce, les pénuries s’expliquent par le renforcement de la pression de la part des États-Unis.

Parmi les produits faisant l’objet de ces mesures réglementaires figurent les œufs, les saucisses et le poulet ainsi que des produits d’hygiène dont le savon.

En 2002 et en 2006, le gouvernement américain a fait des propositions pour arrêter l’embargo, à la condition d’une transition démocratique dans l’île.

Ces propos furent alors jugés très provocateurs par le gouvernement cubain, indiquant que George W. Bush était « mal placé pour donner des leçons de démocratie ».

En 2006, les États-Unis sont les premiers fournisseurs de produits alimentaires de Cuba.

En 2008, entre 35 à 45 % des importations alimentaires à Cuba viennent des États-Unis, qui sont devenus les premiers fournisseurs de nourriture de l’île4.

Moins de calèche pour faire plus de steak à Cuba

Les explications de la ministre sur l’aggravation de la situation économique par le durcissement de l’embargo américain sous l’administration Trump.

Finalement c’est le 2 mai est entré en vigueur le chapitre III de la loi Helms-Burton qui permet aux exilés cubains d’engager devant des tribunaux américains des poursuites judiciaires contre des entreprises étrangères installées à Cuba


There is no ads to display, Please add some