Cuba propose un antiviral et fabrique un million de masques

Cuba propose un antiviral et fabrique un million de masques

Cuba propose un antiviral et fabrique un million de masques

Un antiviral cubain, Interferon Alfa 2B, est un des traitements utilisés en Chine contre le coronavirus et une quinzaine de pays veulent l’acquérir, ont expliqué vendredi des spécialistes de l’île, qui s’est lancée dans la fabrication d’un million de masques pour sa population.

“L’Interferon est un produit thérapeutique, pas un vaccin”, a souligné Eduardo Martinez, président de BioCubaFarma, groupe pharmaceutique industriel cubain, démentant les publications sur les réseaux sociaux qui faisaient état ces derniers jours d’un “vaccin cubain” contre la pandémie.

Le médicament, produit à Cuba mais aussi en Chine par une coentreprise entre les deux pays, est un antiviral qui reconstruit les défenses immunitaires mises à mal par le Covid-19.

Résultat de recherche d'images pour "covid cuba"
Cuba reserva suficiente antiviral para tratar el Covid-19 en otros países

M. Martinez a affirmé que selon l’association pharmaceutique chinoise, “parmi les options (pour combattre le coronavirus, une trentaine actuellement, ndlr), le premier produit d’action antivirale recommandé est l’Interferon”.

“C’est un médicament dont nous avons toutes les capacités pour fournir le système national de santé à Cuba et en Chine”, a-t-il assuré. “C’est un médicament sollicité par un grand nombre de pays et nous leur répondons car nous avons la capacité de les fournir”.

Selon le directeur du Centre cubain d’ingénierie génétique et biotechnologique, Eulogio Pimentel, une quinzaine de pays d’Amérique latine, d’Europe, d’Afrique et d’Asie veulent acquérir le traitement.

Cuba propose un antiviral et fabrique un million de masques