Un avion chargé de matériel sanitaire ne peut se poser à Cuba, à cause de l’embargo américain

Un avion chargé de matériel sanitaire ne peut se poser à Cuba, à cause de l’embargo américain

Un avion chargé de matériel sanitaire ne peut se poser à Cuba

Un avion, qui transportait du matériel sanitaire en provenance de Chine, n’a pu gagner Cuba en raison de l’embargo américain en vigueur sur l’île. Les autorités cubaines s’indignent de la situation.

Un avion cargo, qui devait livrer du matériel médical à Cuba dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, a dû renoncer à son plan de vol à cause de l’embargo américain, rapporte ce mercredi 1er avril le quotidien cubain Granma. Cuba, une menace pour les USA?: «vraisemblablement un avertissement pour le rôle joué par Cuba au Venezuela»Le gros porteur, en provenance de Chine, contenait 100.000 masques de protection et 10 kits de diagnostics, envoyés par la Fondation Jack Ma, du nom du milliardaire chinois fondateur du site de e-commerce Alibaba. Mais le transporteur chargé du convoi a finalement annulé la livraison, arguant des mesures d’embargo en vigueur sur l’île.

«Il s’avère que le transporteur, une entreprise américaine engagée à cet effet, a décliné sa commande à la dernière minute au motif que les règles du blocus économique, commercial et financier imposé contre le pays de destination, intensifiées par l’administration américaine, l’en ont empêché», a ainsi déclaré à Granma l’ambassadeur de Cuba en Chine, Carlos Miguel Pereira Hernandez.

Les autorités cubaines réagissent

Les autorités cubaines n’ont pas tardé à réagir, d’abord par la voix de leur ambassadeur à Pékin, qui a déclaré que «même en période de pandémie, les Cubains [n’étaient] pas autorisés à respirer tranquillement», selon le quotidien Granma. Puis le Président, Miguel Díaz-Canel, a lui-même posté un message sur Twitter, dénonçant «le blocus criminel du gouvernement impérialiste».

Jack Ma avait déjà expédié 500.000 kits de diagnostics et un million de masques aux États-Unis, le 16 mars dernier, rappelle Granma. L’État cubain a aussi fait preuve de solidarité, en s’impliquant dans la crise sanitaire que traverse l’Europe:36 médecins et 15 infirmiers avait été envoyés en Italie, le 22 mars dernier.

Un avion chargé de matériel sanitaire ne peut se poser à Cuba, à cause de l’embargo américain


There is no ads to display, Please add some