Sancti Spiritus

La province de Sancti Spiritus est subdivisée en 8 municipalités:

Sancti Spíritus
Sancti Spíritus
  1. Cabaiguán
  2. Fomento
  3. Jatibonico
  4. La Sierpe
  5. Sancti Spíritus
  6. Taguasco
  7. Trinidad
  8. Yaguajay



Le tourisme est très important pour la province et se concentre dans la vieille ville de Trinidad

 

Cette ville patrimoine mondial possède des dizaines de bâtiments coloniaux.

Trinidad est située à km de la mer des Caraïbes.

Et presque aucune architecture du xxe siècle — remontant à la conquête espagnole des années 1500.

Comme pour la majeure partie de Cuba, la canne à sucre et l’élevage sont les principales activités agricoles.

Du tabac et du riz sont également cultivés.

Dans les années 1600, les pirates hollandais et britanniques essayèrent de prendre possession de ce qui est aujourd’hui province de Sancti Spíritus, mais avec peu de succès, car ils furent tenus à distance par la garnison espagnole. De 1660 à 1680, Trinidad fut pillée par des pirates de Jamaïque et Tortuga, et à deux occasions, les pirates rasèrent la ville.

Les provinces de Cienfuegos, Sancti Spíritus, et Villa Clara étaient dans l’ancienne province de Santa Clara.

Vallée de Los Ingenios

À l’est de la ville, la vallée de Los Ingenios “vallée des sucreries” est un véritable musée vivant de l’industrie sucrière, avec ses 75 sucreries en ruine, les voies ferrées, les résidences d’été des planteurs, les baraquements des ouvriers et toutes sortes d’édifices liés à l’exploitation de la canne à sucre.

En particulier, la tour Manaca-Iznaga, construite en 1816, qui mesure 45,5 m de haut et dont les cloches marquaient autrefois le début et la fin la longue journée de travail dans les plantations et usines de la vallée. Elle servait également à repérer les esclaves qui tentaient de fuir. Utilisée comme tour d’observation pour surveiller les esclaves qui travaillaient dans les dizaines de champs de canne à sucre de la Vallée de Los Ingenios.

Au sommet de la tour de 45,5 mètres, on peut admirer une magnifique vue panoramique sur la Vallée de Los Ingenios et lorsque le temps est clair, apercevoir la ville de Trinidad qui se trouve 15km plus loin.

Lors de sa construction, on avait installée au sommet de la tour une cloche qui servait à annoncer le début et la fin de la journée de travail pour les esclaves. Elle était aussi utilisée comme alarme en cas d’incendie ou d’évasion d’esclaves.

La cloche se trouve maintenant au pied de la tour.